L’arthrose chez le chat

10 novembre 2020
arthrose-chat-symptômes.jpg

 

L’arthrose est une maladie chronique, qui se définit comme étant la dégradation irréversible du cartilage. Toutes les articulations du corps peuvent être touchées par cette maladie. Elle est difficile à diagnostiquer et on ne peut pas la guérir. Il existe néanmoins des moyens de ralentir son évolution et de soulager votre compagnon.

schéma arthrose
Articulation saine et articulation arthrosique

Si toutes les articulations du corps peuvent potentiellement être touchées par cette maladie, certaines sont atteintes plus fréquemment.

Articulations chat
Articulations les plus souvent touchées

Prévalence

L’arthrose est très fréquente chez le chat. Elle affecte entre 16,5 et 22% des animaux tous âges confondus et augmente avec l’âge. On estime ainsi que 80% des chats de plus de 12 ans en sont atteints. Chez les jeunes chats, elle est plus rare et elle est le plus souvent la conséquence d’un traumatisme antérieur.

Le cercle vicieux de l’arthrose

La dégradation entraîne une inflammation, qui entraîne elle-même une douleur. Cette douleur réduits la mobilité et favorise la prise de poids, deux facteurs entraînant la dégradation du cartilage : c’est le cercle vicieux.

cercle vicieux arthrose
Le cercle vicieux de l’arthrose

Il n’existe pas de traitement pour guérir la maladie, néanmoins, il est toujours possible de limiter les douleurs que peut ressentir le chat et le soulager.

 

Symptômes de l’arthrose :

 

Il est assez difficile d’identifier l’arthrose chez son chat, comme ce dernier n’exprime que rarement la douleur qu’il ressent, ou le fait de façon discrète. Il faudra porter son attention sur son comportement et les éventuels changements qui peuvent avoir lieu dans ses habitudes.

Chat malade
Changement de comportement, perte de mobilité : c’est peut être le signe d’une arthrose

Certains comportements inhabituels peuvent être le signe qu’un chat souffre d’une arthrose :

 

  • Un chat souffrant d’arthrose a tendance à s’isoler et à éviter tout contact avec les humains, il peut devenir irritable ou montrer des signes d’agressivité.
  • Le chat ne fait plus sa toilette, il éprouve des difficultés à bouger à cause des douleurs que peut causer l’arthrose.
  • La mobilité est fortement réduite, il ne peut plus sauter ou monter à des endroits où il a l’habitude d’aller, il se déplace également moins, ne sors plus et ne joue que rarement.
  • La malpropreté peut être due à une arthrose, les douleurs qu’il ressent peuvent l’empêcher d’enjamber la litière et il fait donc ses besoins à côté.

 

Tous ces signes sont d’excellentes indications pour savoir si son chat souffre et ressent des douleurs, mais pour identifier leur cause, il sera nécessaire de l’emmener chez un vétérinaire pour établir un diagnostic précis en le soumettant à des examens cliniques.

 

 

Traitement de l’arthrose :

 

L’arthrose est une maladie incurable, mais certains traitements existent pour améliorer le confort de vie de son chat et le soulager :

  • La mobilité du chat est fortement réduite à cause de l’arthrose, il faudra penser à ne pas mettre ses gamelles en hauteur et à choisir un bac à litière moins haut.
  • Le chat aura besoin d’un couchage confortable, il faudra donc opter pour des matières moelleuses qui le garderont au chaud.
  • Le chat ne pouvant plus faire sa toilette, il sera nécessaire de le brosser quotidiennement pour démêler ses poils.
  • Certains compléments alimentaires peuvent être donnés au chat, ils sont connus pour protéger le cartilage, ils sont vendus sans ordonnance chez le vétérinaire.
  • Le vétérinaire pourra prescrire un traitement médicamenteux pour le chat. Un suivi régulier et des bilans sanguins seront nécessaires pendant la prise du traitement.

 

Prévention de l’arthrose chez le chat :

En vieillissant, tous les chats sont touchés par l’arthrose, mais grâce à des mesures préventives, il est possible de retarder son apparition :

  • Le chat devra avoir une activité physique régulière. Cela lui permettra d’entretenir ses fonctions musculaires et articulaires.
  • Prendre des mesures préventives contre le surpoids et l’obésité du chat.
  • Adapter l’alimentation du chat en fonction de son âge. Le vétérinaire saura fournir d’excellents conseils à ce sujet.

 

 

© Vetaction Conseil 2020. Toute reproduction ou modification interdites sans autorisation

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2017.